Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

Villefort

Lieu : Ciné/Théâtre de La Forge
Rythme : 1er samedi du mois

La fille de son père

Sortie en : 2023

Durée : 01h31min

Genre : Comédie dramatique

Mention :

Origine : France (VF)

De : Erwan Le Duc

Avec : Nahuel Perez Biscayart, Céleste Brunnquell, Maud Wyler

Synopsis

Etienne a vingt ans à peine lorsqu'il tombe amoureux de Valérie, et guère plus lorsque naît leur fille Rosa. Le jour où Valérie les abandonne, Etienne choisit de ne pas en faire un drame. Etienne et Rosa se construisent une vie heureuse. Seize ans plus tard, alors que Rosa doit partir étudier et qu’il faut se séparer pour chacun vivre sa vie, le passé ressurgit.

Critique

C’est donc l’histoire d’un père qui va (devoir) laisser partir sa fille et d’une fille qui va (pouvoir) quitter son père. En creux, c’est l’histoire d’un amour disparu et d’une mère absente. Pour vivre avec – c’est-à-dire sans – Etienne et Rosa ont inventé une manière bien à eux de passer le temps et d’habiter le présent. De ne rien laisser paraître... Lorsque surgit l’instant d’accorder ses affects à la météo d’un événement imprévu, l’équilibre vacille. Erwan Le Duc (rappelez vous Perdrix et Sous contrôle) rend compte du dérèglement émotionnel / climatique avec des parti-pris formalistes, visuels comme sonores. Le récit devient flottant, moins déterminé par le verbe et la linéarité, et le spectateur éprouve le passage du répit à la fuite, du détachement à la mélancolie. Un film touchant, doux, sensible et beau, léger comme nuage de printemps.

Bande annonce



Villefort: dim. 10 mars à 18h00min

L'enlèvement

Sortie en : 2023

Durée : 02h15min

Genre : Drame

Mention :

Origine : Allemagne, France, Italie (VO)

De : Marco Bellocchio

Avec : Enea Sala, Leonardo Maltese, Paolo Pierobon

Synopsis

En 1858, dans le quartier juif de Bologne, les soldats du Pape font irruption chez la famille Mortara. Sur ordre du cardinal, ils sont venus prendre Edgardo, leur fils de sept ans. L'enfant aurait été baptisé en secret par sa nourrice étant bébé et la loi pontificale est indiscutable : il doit recevoir une éducation catholique. Les parents d'Edgardo, bouleversés, vont tout faire pour récupérer leur fils. Soutenus par l'opinion publique de l'Italie libérale et la communauté juive internationale, le combat des Mortara prend vite une dimension politique. Mais l'Eglise et le Pape refusent de rendre l'enfant, pour asseoir un pouvoir de plus en plus vacillant... Sélection Officielle en compétition au Festival de Cannes 2023.

Critique

Opéra tragique et dense où une multitude de récits s’enchevêtrent, L’Enlèvement oscille harmonieusement d’un genre à l’autre : drame, fresque historique, thriller judiciaire. Marco Bellocchio revisite d’un même geste, un fait divers encore trop peu connu, vingt années cruciales qui ont construit la démocratie italienne et sa propre filmographie. Un chef-d’œuvre pamphlétaire contre l’obscurantisme, dans une mise en scène magistrale, au classicisme sublime.

Bande annonce



Villefort: dim. 10 mars à 20h00min

La tresse

Sortie en : 2023

Durée : 01h59min

Genre : Drame

Mention :

Origine : Belgique, Canada, France, Italie (VO)

De : Laetitia Colombani

Avec : Kim Raver, Fotinì Peluso, Mia Maelzer

Synopsis

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école. Italie. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est malade. Trois vies, trois femmes, trois continents. Trois combats à mener. Si elles ne se connaissent pas, Smita, Giulia et Sarah sont liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier.

Critique

D'après le best-seller aux 5 millions de lecteurs. Malgré quelques séquences lacrymales, on ne peut qu’être touché par ces beaux portraits et ces destins bouleversants. Pas de manichéisme, mais une belle leçon d'humanisme dans un émouvant film choral.

Bande annonce



Villefort: ven. 12 avril à 21h00min