Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

Génolhac

Salle polyvalente, rez de chaussée

Perfect days

Sortie en : 2023

Durée : 02h03min

Genre : Comédie légère

Mention :

Origine : Allemagne, Japon (VO)

De : Wim Wenders

Avec : Koji Yakusho, Tokio Emoto, Arisa Nakano

Synopsis

Prix d'interprétation masculine - Cannes 2023 Hirayama travaille à l’entretien des toilettes publiques de Tokyo. Il s’épanouit dans une vie simple, et un quotidien très structuré. Il entretient une passion pour la musique, les livres, et les arbres qu’il aime photographier. Son passé va ressurgir au gré de rencontres inattendues. Une réflexion émouvante et poétique sur la recherche de la beauté dans le quotidien.

Critique

C'est une année faste pour Wim Wenders. Voilà un homme âgé en pleine capacité de ses moyens, un de ceux qui a vu se coucher de nombreux soleils et qui ne cessent d'en accrocher sur le bord de nos routes cinématographiques. Là, Wenders s'attache à un homme et nous aussi. Un homme profondément libre de préférer écouter des cassettes plutôt que Spotify, un homme autonome qui trouve du plaisir à régler sa vie comme du papier à musique. La félicité se dissimule dans un bain douche, dans un morpion sanitaire, dans l'accomplissement d'une tâche effectuée avec minutie. Perfect Days est une magnifique étude de mœurs, le portrait d'un homme, à la fois ordinaire et complexe, drôle et attachant. Éloigné du matérialisme, le film reconvoque un bonheur perécien, celui qui se situe dans les strates de la peau, dans l'épaisseur du temps, dans les choses de la vie. Wim Wenders signe un film sur les petits riens, qui aurait pu déboucher sur un grand vide mais donne au contraire un concentré de poésie lumineuse. C’est inattendu, déconcertant, beau et, d’une certaine manière, fascinant.

Bande annonce



Génolhac: mar. 27 févr. à 20h30min

Les colons

Sortie en : 2023

Durée : 01h37min

Genre : Comédie dramatique

Mention :

Origine : Argentine, Chili, France (VO)

De : Felipe Galvez Haberle

Avec : Sam Spruell, Alfredo Castro, Mariano Llinás

Synopsis

Début du XXe siècle, les ranchs de moutons couvrent de plus en plus de territoires en Patagonie chilienne. Segundo, un métis chilien, MacLenan, un soldat anglais et Bill, un mercenaire américain, entreprennent une expédition à cheval pour récupérer les terres que l'Etat a concédées au propriétaire terrien espagnol José Menéndez. Mais Segundo découvre la volonté "civilisatrice" de ses dirigeants lorsqu'ils abattent une tribu d'Onas. Sélection Officielle - Un Certain Regard au Festival de Cannes 2023.

Critique

Dès les premières secondes du générique on est envahi par une sensation de grand cinéma qui va se confirmer magistralement. Tour à tour s’imposent un décor époustouflant, une BO qui nous cloue sur place dès les premières notes, un rythme lent et authentique auquel succèdent des accélérations surprenantes dans un style très particulier. C'est un western étrange et politique loin des clichés du genre. On se plaît à retrouver des saveurs de Deadman, Délivrance voir Les Bêtes du sud sauvage. La trame est obscure et simple à la fois, et le titre est sans équivoque : tout est question de colonisation. Elle est servie par des personnages âpres, complexes et nuancés dont les points de vue s’opposent avec habileté mais cohabitent parce qu’il n’y a pas d’alternative : violence, soumission, résilience, révolte, non-dit et langue de bois. Malgré la période lointaine, le film apporte un éclairage actuel sur cet étrange pays qu’est le Chili, qui s’étire, se perd et ne finit pas de se chercher. On devine que la nouvelle Constitution avortée l’année passée est très liée au propos. Mais le film résonne au-delà des problématiques chiliennes et peut se transposer partout en questionnant la politique, la domination, les cultures et le vivre ensemble. Bref tout un programme abordé sous un angle de cinéma brut et subtil. Un vrai coup de coeur qui, on l’espère, va rester dans les mémoires.

Bande annonce



Génolhac: mar. 26 mars à 20h30min