Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

Lasalle

lieu: la Filature

Le règne animal

Sortie en : 2023

Durée : 02h08min

Genre : Drame hybride puissant

Mention : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Origine : France (VF)

De : Thomas Cailley

Avec : Paul Kircher, Adèle Exarchopoulos, Romain Duris

Synopsis

Dans un monde en proie à une vague de mutations qui transforment peu à peu certains humains en animaux, François fait tout pour sauver sa femme, touchée par ce mal mystérieux. Alors que la région se peuple de créatures d'un nouveau genre, il embarque Emile, leur fils de 16 ans, dans une quête qui bouleversera à jamais leur existence.

Critique

Après les Combattants, César du meilleur premier film en 2015, celui-ci ne décroche pas moins de 5 Césars... Et c’est pourquoi Cinéco vous le propose en séance de rattrapage. Le cinéaste signe une ambitieuse fable fantastique sur notre part d’animalité, la transmission et les liens du sang. Un objet hybride fascinant. Le film qu'on attendait pour provoquer une salutaire déflagration dans nos consciences. Énorme ambition. Énorme résultat : Le Règne animal impressionne, touche au cœur et flatte la rétine. Du cinéma qui n'a peur de rien.

Bande annonce



Lasalle: lun. 08 juil. à 21h00min

Un p'tit truc en plus

Sortie en : 2024

Durée : 01h39min

Genre : Comédie

Mention :

Origine : France (VF)

De : Artus

Avec : Clovis Cornillac, Alice Belaïdi

Synopsis

Pour échapper à la police, un fils et son père en cavale sont contraints de trouver refuge dans une colonie de vacances pour jeunes adultes en situation de handicap, se faisant passer pour un pensionnaire et son éducateur spécialisé. Le début des emmerdes et d’une formidable expérience humaine qui va les changer à jamais.

Critique

Pour son premier film, Artus signe une comédie légère et bon enfant sur un sujet délicat, très risqué. Entouré par douze jeunes comédiens handicapés qui redoublent d'énergie et de naturel, il s'en sort par le rire et la fantaisie sans jamais verser dans la sensiblerie.

Bande annonce



Lasalle: lun. 15 juil. à 21h00min

La petite vadrouille

Sortie en : 2024

Durée : 01h36min

Genre : Comédie

Mention :

Origine : France (VF)

De : Bruno Podalydès

Avec : Daniel Auteuil, Sandrine Kiberlain, Denis Podalydès

Synopsis

Justine, son mari et toute leur bande d'amis trouvent une solution pour résoudre leurs problèmes d'argent : organiser une fausse croisière romantique pour Franck, un gros investisseur, qui cherche à séduire une femme.

Critique

Dans le plus pur style de Bruno Podalydès, une promenade bucolique et burlesque sans pour autant (comme toujours) scruter les petitesses humaines. Une éloge de la lenteur et de l’oisiveté à l’heure où la déconnexion devient nécessaire.

Bande annonce



Lasalle: lun. 22 juil. à 21h00min

Vice versa 2

Sortie en : 2024

Durée : 01h36min

Genre : Animation

Mention :

Origine : U.S.A. (VF)

De : Kelsey Mann

Avec :

Synopsis

Fraichement diplômée, Riley est désormais une adolescente, ce qui n’est pas sans déclencher un chamboulement majeur au sein du quartier général qui doit faire face à quelque chose d’inattendu : l’arrivée de nouvelles émotions ! Joie, Tristesse, Colère, Peur et Dégoût - qui ont longtemps fonctionné avec succès - ne savent pas trop comment réagir lorsqu’Anxiété débarque. Et il semble qu'elle ne soit pas la seule...

Critique

Que le premier opus soit une vraie réussite, c’est vrai. Que la bande annonce de celui-ci ait été vue 157 millions de fois en une heure, et donc laisse présager d’une attente monstre, c’est vrai aussi. Alors on croise les doigts et on attend tous de connaître la crise de puberté de Riley...

Bande annonce



Lasalle: lun. 29 juil. à 21h00min

Le Comte de Monte-Cristo

Sortie en : 2024

Durée : 02h58min

Genre : Aventure grandiloquente

Mention :

Origine : France (VF)

De : Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière

Avec : Pierre Niney, Bastien Bouillon, Anaïs Demoustier

Synopsis

Victime d’un complot, le jeune Edmond Dantès est arrêté le jour de son mariage pour un crime qu’il n’a pas commis. Après quatorze ans de détention au château d’If, il parvient à s’évader. Devenu immensément riche, il revient sous l’identité du comte de Monte-Cristo pour se venger des trois hommes qui l’ont trahi.

Critique

Après Les Trois Mousquetaires qu’ils avaient adapté l’an dernier, les scénaristes stars Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière récidivent dans la relecture des grands classiques d’Alexandre Dumas. Etait-ce nécessaire de porter à l’écran pour la 39ième fois (au moins) le destin tragique d’Edmond Dantès ? Vu l’engouement suscité à Cannes par la projection du film hors compétition, il semble bien que oui… Sans temps mort pendant trois heures, avec un casting réussi, des images à couper le souffle, voilà un beau film pour notre été.

Bande annonce



Lasalle: lun. 05 août à 21h00min

Le deuxième acte

Sortie en : 2024

Durée : 01h25min

Genre : Comédie

Mention :

Origine : France (VF)

De : Quentin Dupieux

Avec : Léa Seydoux, Louis Garrel, Vincent Lindon

Synopsis

Florence veut présenter David, l’homme dont elle est follement amoureuse, à son père Guillaume. Mais David n’est pas attiré par Florence et souhaite s’en débarrasser en la jetant dans les bras de son ami Willy. Les quatre personnages se retrouvent dans un restaurant au milieu de nulle part.

Critique

La dernière comédie de Quentin Dupieux, réalisateur prolifique, nous plonge avec délice dans le vertige existentiel du métier d’acteur, à travers une mise en abyme virtuose et drôlissime. Comme il aime le faire, il nous emmène sur des rives jusqu’au milieu du quai pour finalement nous emmener ailleurs, sans jamais pour autant nous lâcher.

Bande annonce



Lasalle: lun. 12 août à 21h00min

Le tableau volé

Sortie en : 2024

Durée : 01h31min

Genre : Comédie instructuve

Mention :

Origine : France (VF)

De : Pascal Bonitzer

Avec : Alex Lutz, Léa Drucker, Nora Hamzawi, Louise Chevillotte, Arcadi Radeff, Laurence Côte, Matthieu Lucci, Alain Chamfort, Olivier Rabourdin

Synopsis

André Masson, commissaire-priseur dans la célèbre maison de ventes Scottie’s, reçoit un jour un courrier selon lequel une toile d’Egon Schiele aurait été découverte à Mulhouse chez un jeune ouvrier. Très sceptique, il se rend sur place et doit se rendre à l’évidence : l’œuvre est authentique, un chef-d'œuvre disparu depuis 1939, spolié par les nazis. André voit dans cette découverte le sommet de sa carrière, mais c’est aussi le début d’un combat qui pourrait la mettre en péril. Heureusement, il va être aidé par son ex-épouse et collègue Bertina, et par sa fantasque stagiaire Aurore...

Critique

Dans un style enlevé, Le Tableau volé dépeint un monde contaminé par l’argent et la menace du faux. En contrebande de cette histoire vraie, le film pointe la très relative sincérité des relations humaines. Lorsque la valeur des choses est moins déclarative que soumise au marché, la vérité de chaque personnage apparaît tout aussi fluctuante que leurs intérêts. Servi par d’immenses comédien·nes, Bonitzer met finement en lumière des rapports de classe que d’aucuns voudraient cacher sous les tapis cossus des salles de vente. Délectable.

Bande annonce



Lasalle: lun. 19 août à 21h00min

Moi, moche et méchant 4

Sortie en : 2024

Durée : 01h34min

Genre : Animation

Mention :

Origine : U.S.A. (VF)

De : Eric Guillon, Pierre Coffin, Kyle Balda

Avec : Gad Elmaleh, Steve Carell, Audrey Lamy

Synopsis

Gru, Lucy et les filles, Margo, Edith et Agnès accueillent le petit dernier de la famille, Gru Junior, qui semble n’avoir qu’une passion : faire tourner son père en bourrique. Mais Gru est confronté à un nouvel ennemi Maxime Le Mal qui, avec l’aide de sa petite amie, la fatale Valentina, va obliger toute la famille à fuir.

Critique

Bande annonce



Lasalle: dim. 01 sept. à 17h30min

Jusqu'au bout du monde

Sortie en : 2024

Durée : 02h09min

Genre : Western passionnant

Mention :

Origine : États-Unis d'Amérique (VO)

De : Viggo Mortensen

Avec : Vicky Krieps, Viggo Mortensen, SOLLY MCLEOD, Garret Dillahunt, W. EARL BROWN, DANNY HUSTON, SHANE GRAHAM, RAFEL PLANA

Synopsis

L’Ouest américain, dans les années 1860. Après avoir fait la rencontre de Holger Olsen (Viggo Mortensen), immigré d’origine danoise, Vivienne Le Coudy (Vicky Krieps), jeune femme résolument indépendante, accepte de le suivre dans le Nevada, pour vivre avec lui. Mais lorsque la guerre de Sécession éclate, Olsen décide de s’engager et Vivienne se retrouve seule. Elle doit désormais affronter Rudolph Schiller (Danny Huston), le maire corrompu de la ville, et Alfred Jeffries (Garret Dillahunt), important propriétaire terrien. Il lui faut surtout résister aux avances plus qu’insistantes de Weston (Solly McLeod), le fils brutal et imprévisible d’Alfred. Quand Olsen rentre du front, Vivienne et lui ne sont plus les mêmes. Ils doivent réapprendre à se connaître pour s’accepter tels qu’ils sont devenus…

Critique

De retour à la réalisation après le très remarqué Falling, Viggo Mortensen revisite ici les figures archétypales du western pour nous en proposer une relecture où le personnage féminin occupe le premier plan. Ce n’est bien entendu pas la première fois que ce genre cinématographique nous propose une figure féminine de cette envergure mais cette fois-ci, la manière de rendre compte de sa condition après le départ de son compagnon pour la guerre de sécession est élaborée avec une rare sensibilité. La mise en scène déconstruit habilement la linéarité du récit et nous plonge au cœur d’une nature somptueuse dans laquelle se joue l’implacable tragédie classique de l’humanité. Un très beau et grand western.

Bande annonce



Lasalle: lun. 02 sept. à 21h00min

Quelques jours pas plus

Sortie en : 2024

Durée : 01h44min

Genre : Feel good movie intelligent

Mention :

Origine : France (VF)

De : Julie Navarro

Avec : Camille Cottin, Benjamin Biolay

Synopsis

Arthur Berthier, critique rock relégué aux informations générales après avoir saccagé une chambre d’hôtel, découvre que le journalisme est un sport de combat. Envoyé à l’hôpital par un CRS en couvrant l’évacuation d’un camp de migrants, il tombe sous le charme de Mathilde, la responsable de l’association Solidarité Exilés et accepte, pour quelques jours croit-il, d’héberger Daoud, un jeune Afghan.

Critique

Quelques jours pas plus renvoie aux belles heures de la comédie sociale britannique, qui, dans les années 1990, voyait naître à l’écran de drôles d’histoires de prolos en lutte. Avec beaucoup d’humour, ce pendant hexagonal met en lumière, au-delà des barrières de classe, le rôle des associations pour aider les réfugiés, avec un soupçon de romance. Un feel good movie intelligent, émouvant et drôle.

Bande annonce



Lasalle: lun. 09 sept. à 21h00min

Il reste encore demain

Sortie en : 2024

Durée : 01h58min

Genre : Tragi-comédie lumineuse et incontournable

Mention :

Origine : Italie (VO)

De : Paola Cortellesi

Avec : Paola Cortellesi, Valerio Mastandrea, Romana Maggiora Vergano

Synopsis

Delia se réveille chaque matin avec une gifle de son mari Ivano. Elle se lève, prépare le petit-déjeuner de leurs trois fils, vide l'urinoir de son beau-père alité, puis quitte la maison pour affronter, sans relâche, son quotidien, fait de divers travaux sous-payés (réparer le linge, régler les parapluies, suspendre les draps), utile pour rassembler un peu d'argent qui n'est jamais suffisant. Toute la journée, elle continue de recevoir des gifles de toutes parts. Car Delia n'est pas seulement pauvre, elle est aussi une femme.

Critique

Si sombre soit-il, et parfois glaçant, le film contourne le drame par l’humour et l’usage d’artifices formels. Conduit avec vitalité, illuminé d’instants de folle gaieté, teinté d’une ironie quasi burlesque, Il reste encore demain se tient sur le fil d’une tragi-comédie qui a le mérite de laisser entendre, au milieu des vieilles voix du passé, l’espoir d’un avenir meilleur. Sous l’ironie, un film éminemment politique.

Bande annonce



Lasalle: lun. 16 sept. à 21h00min

Amal - Un esprit libre

Sortie en : 2024

Durée : 01h51min

Genre : Thriller éprouvant

Mention :

Origine : France (VF)

De : Jawad Rhalib

Avec : Lubna Azabal, Fabrizio Rongione, Catherine Salée

Synopsis

L'ambition d’une enseignante encourage ses élèves à cultiver leur goût de la lecture et la liberté d’expression, même lorsque cela peut s’avérer dangereux.

Critique

Porté par l’immense Lubna Azabal, qui livre une performance époustouflante dans le rôle d’Amal, le film parvient à livrer le point de vue de chacun,élèves, profs, parents, dignitaires religieux…, en immisçant sa caméra chez tous les protagonistes. Un magnifique thriller, implacable et nécessaire.

Bande annonce



Lasalle: lun. 23 sept. à 21h00min

Une affaire de principe

Sortie en : 2024

Durée : 01h35min

Genre : Thriller politique impitoyable

Mention :

Origine : Belgique, France (VF)

De : Antoine Raimbault

Avec : Bouli Lanners, Thomas Vdb, Celeste Brunnquell

Synopsis

Choqués par le limogeage dans la plus grande opacité du commissaire à la Santé de la Commission Européenne, un eurodéputé et ses assistants parlementaires vont se lancer dans une enquête depuis les coulisses du Parlement et mettre au jour un véritable complot ourdi par le lobby du tabac.

Critique

Faire un film à suspense dans le contexte des institutions européennes relevait du défi. Avec une équipe d’acteurs formidables (la jeune Céleste Brunnquell d’une rare intensité, Bouli Lanners plus vrai que Bové, et Thomas Vdb surprenant dans un personnage maladroit et attachant), une mise en scène parfaitement rythmée portée par une musique efficace et bien dosée, plus une touche d’ironie, A. Raimbault, tel un funambule perché entre la réalité et la fiction, réalise une prouesse.

Bande annonce



Lasalle: lun. 07 oct. à 21h00min

Border line

Sortie en : 2024

Durée : 01h17min

Genre : Thriller ultra précis

Mention :

Origine : Espagne (VO)

De : Juan Sebastián Vásquez, Alejandro Rojas

Avec : Alberto Ammann, Bruna Cusí, Ben Temple

Synopsis

Projetant de démarrer une nouvelle vie aux États-Unis, Diego et Elena quittent Barcelone pour New-York. Mais à leur arrivée à l’aéroport, la Police des Frontières les interpelle pour les soumettre à un interrogatoire. D'abord anodines, les questions des agents se font de plus en plus intimidantes. Diego et Elena sont alors gagnés par le sentiment qu'un piège se referme sur eux...

Critique

De Border Line on se souvient des longues marches silencieuses dans les couloirs souterrains de la police des frontières, des coupures de courant intempestives dans la salle d’interrogatoire, et on sent presque les gouttes de transpiration se former sur nos tempes. Bref, l’immersion de ce film tourné intégralement en huis-clos fonctionne et bouscule. Scénario et mise en scène se jouent d’indices et de fausses pistes pour que le doute s’immisce partout. Le film scrute une politique d’immigration dont on connaît en partie les enjeux et, par la dissection d’un couple, embarque le spectateur dans les arcanes de la surveillance généralisée. À ceux qui désirent parcourir le monde, les États-Unis répliquent : brisons d’abord les frontières de l’intime, nous verrons ensuite…

Bande annonce



Lasalle: lun. 14 oct. à 21h00min

Only the river flows

Sortie en : 2024

Durée : 01h42min

Genre : Fascinant et mystérieux

Mention :

Origine : Chine (VO)

De : Shujun Wei

Avec : Yilong Zhu, Zeng Meihuizi, Tianlai Hou

Synopsis

En Chine, dans les années 1990, trois meurtres sont commis dans la petite ville de Banpo. Ma Zhe, le chef de la police criminelle, est chargé d'élucider l'affaire. Un sac à main abandonné au bord de la rivière et des témoignages de passants désignent plusieurs suspects. Alors que l’affaire piétine, l’inspecteur Ma est confronté à la noirceur de l’âme humaine et s'enfonce dans le doute...

Critique

Dès la première scène, on se retrouve pris par la main d’une manière vigoureuse et prometteuse. Puis l’immersion dans cette Chine tant singulière et un peu hors du temps se fait tout en confiance. La maîtrise impressionnante du réalisateur opère et nous porte tout au long de cette enquête policière hors norme portée par des personnages étranges et convaincants. Enivré par ces belles et minutieuses images au grain ‘d’époque’, tournés dans des décors exotiques et dépaysants, totalement dans leur jus, on s’abandonne avec délice dans cette quête dont on oublie le Graal. Du grand cinéma.

Bande annonce



Lasalle: lun. 21 oct. à 21h00min